afex logo 3

Expert comptable et commissaire aux comptes, quelles différences ?

26/08/2022
Jérôme Benaïnous

Les professions d’expert comptable et de commissaire aux comptes sont souvent confondues et mal assimilées. Pour vous éclairer sur les différences entre ces deux métiers, AFEX fait le point.

Des formations distinctes

En premier lieu, la distinction entre un expert comptable et un commissaire aux comptes se fait par leur formation.
Le premier nécessite un diplôme d’expertise comptable, puis de réaliser un stage de 3 ans. Le commissaire aux comptes doit, en sus, effectuer un stage de 2 ans auprès d’un commissaire aux comptes.

Les obligations de nomination

Il faut savoir que le recours à un expert comptable est recommandé mais pas obligatoire. A contrario, il est indispensable de faire appel à un commissaire aux comptes dans différents cas de figure :

  • création d’une SA ou SCA
  • chiffre d’affaires supérieur à 8 millions d’euros
  • bilan supérieur à 4 millions d’euros
  • plus de 50 salariés

Différence sur les missions

La principale différence repose sur les missions exercées.Voici celle de l’expert comptable :

  • tenue de la comptabilité
  • effectuer les comptes annuels
  • déclarations fiscales et sociales
  • réaliser les fiches de paie et les contrats de travail
  • certifier les comptes annuels et leur clôture

Et celles du commissaire aux comptes définies par la loi :

  • garantir l’information financière
  • contrôler les comptes sociaux
  • réalisation d’audit pour certifier les comptes

La durée de l’intervention

Une autre différence peut être relevée sur la durée des missions exercées par chacun des professionnels. Pour ce qui est de l’expert comptable, aucune durée spécifique n’est précisée.

Selon les dispositions prévues par le contrat signé, il est possible de rompre le contrat à tout moment, sans devoir fournir de justification précise.

Pour ce qui est du commissaire aux comptes, la loi instaure une durée d’exercice ne pouvant pas excéder 6 exercices comptables. Au terme de cette période, une délibération est indispensable afin de statuer sur un renouvellement ou sur le changement dudit professionnel.

Autres différences notables entre les deux professions

D’autres différences peuvent aussi être relevées entre un expert comptable et un commissaire aux comptes :

  • la délivrance d’une attestation ou d’une certification : l’expert comptable délivre une attestation non publique qui peut servir à garantir la cohérence des comptes auprès des organismes qui demandent à la voir. Le commissaire aux comptes fournit quant à lui une certification officielle des comptes annuels qui est alors rendue publique puisqu’elle doit être déposée auprès du greffe du tribunal de commerce. Elle valide alors les dires de l’expert comptable.
  • le montant des honoraires : pour ce qui est de l’expert comptable, aucun encadrement n’existe. Il est donc libre de fixer les tarifs qu’il souhaite. A contrario, pour le commissaire aux comptes, ses honoraires sont définis selon un barème établi par la loi et se base notamment sur un nombre d’heures de travail
  • la portée des missions : le rôle du commissaire aux comptes est de servir l’intérêt général tandis que celui de l’expert comptable relève plutôt de l’intérêt personnel.
Obtenez votre devis instantané et gratuit !
Votre entreprise est actuellement...
Faite votre choix en cliquant sur l'un des boutons
Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cabinet AFEX
Jérôme Benaïnous
Cabinet AFEX
Jérôme Bénaïnous est expert-comptable et commissaire aux comptes diplômé de Paris Dauphine. Il a reçu le Prix du meilleur mémoire d’Expert-comptable d’Île-de-France. Il a exercé en tant que directeur de mission chez Ernst & Young, un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil, avant de s’installer.
Découvrir
apartmentconstruction