Véhicule de société : comment choisir son financement automobile ?

Véhicule de société : comment choisir son financement automobile ?

Pour une entreprise, choisir une solution de financement idéale pour l’acquisition de véhicules utilitaires n’est pas toujours évident. D’autant plus que les alternatives sont multiples. Parmi les offres de financement les plus prisées figurent le crédit auto professionnel, la LLD (location longue durée), LOA (location avec option d’achat) ainsi que le Crédit-bail. Pour minimiser certains risques, dont la perte financière, il est indispensable de connaître les avantages et inconvénients de chaque formule avant de fixer son choix.

Financer l’achat de véhicule de société grâce au crédit auto

Le crédit automobile est un prêt affecté à l’acquisition de voiture neuve ou d’occasion proposé chez n’importe quel organisme de prêt. Il ne s’agit pas d’un crédit à la consommation, mais plutôt d’un prêt-auto professionnel. La trésorerie permettra à la société de devenir propriétaire du véhicule sans avoir à louer.

Le prêt automobile permet d’acheter une voiture dans un court délai. La revente du véhicule de société sera plus simple en cas de liquidation de l’entreprise. En échange de ce crédit voiture, la société va verser des mensualités avec des intérêts pendant une durée déterminée au préalable.

Louer et acquérir des véhicules utilitaires grâce au leasing auto (LOA et LDD)

Le leasing auto est une formule consistant à louer un véhicule neuf ou une voiture d’occasion pendant une durée de location qui varie de 1 et 5 ans. Il est généralement proposé par une société de leasing ou des concessionnaires automobile. L’avantage avec le contrat de leasing est qu’il permet de changer régulièrement son véhicule utilitaire.

Il existe deux types de leasing automobile qui ont chacun leur particularité :

  • La LOA (accompagnée d’une option d’achat) : avec cette formule, vous pourrez opter pour l’achat achat d’un véhicule loué à la fin de contrat. Le déblocage de cette offre nécessite un apport personnel.
  • La LDD : il est possible de débloquer cette offre sans apport. Mais cette formule nécessite un dépôt de garantie. A la fin du contrat, le loueur peut restituer le véhicule ou l’acheter. Mais le prix d achat sera plus élevé qu’avec la LOA.

Financer l’achat et la location de véhicule d’entreprise

Le crédit-bail ou leasing est une formule spécialement dédié aux professionnels. Il consiste à demander à un bailleur de fond ou à un organisme de crédit d’acheter des véhicules neufs ou d occasion pour votre entreprise.  La société va alors payer des loyers à l’organisme financier pendant toute la durée du contrat. Ces loyers incluront des frais d’entretien, de réparation et de gestion de carburant.

Le contrat de location est accompagné d’une promesse de vente. A la fin de vie du contrat, le client peut décider d’acquérir les véhicules à leur valeur résiduelle ou les revendre afin de générer une plus-value. Cette offre de financement permet d’obtenir une flotte automobile neuve ou d’occasion plus aisément.

Le choix du mode de financement de véhicules peut impacter la stabilité financière d’une entreprise. Il est alors indispensable d’embaucher un spécialiste tel qu’un expert-comptable afin de vous aider à sélectionner le financement de véhicules idéal. Si vous désirez acquérir un parc automobile, ce professionnel vous conseillera sur la formule de financement adaptée à votre budget en analysant la finance de votre société.