Objectif reprise : un dispositif d’aide dédié aux TPE et aux PME

Objectif reprise : un dispositif d’aide dédié aux TPE et aux PME

Les sociétés dont l’activité a été négativement impactée par la crise du coronavirus sont nombreuses. Certaines ont subi des pertes colossales, notamment à cause de l’arrêt de leur service ou de leur production. Pour les aider à redresser efficacement leur situation, l’État a mis en place diverses mesures d’accompagnement, parmi lesquelles le dispositif « Objectif reprise ». Vous souhaitez en savoir plus ? Voici les détails de cet accompagnement.

L’essentiel à retenir sur le dispositif « Objectif reprise »

Après le confinement, la reprise peut constituer une véritable épreuve pour de nombreuses sociétés exerçant dans tout secteur d’activité. Pour les aider dans ce redressement, le ministère du Travail met en place le dispositif « Objectif reprise ». Ce dernier est surtout dédié aux entreprises comptant moins de 250 salariés.

L’Objectif reprise permet aux entreprises de bénéficier de conseils et d’appuis gratuits qui se portent sur diverses questions. Ces accompagnements sont notamment axés sur l’organisation du travail, la prévention, le management et les ressources humaines.

Bénéficier de l’Objectif reprise

Pour pouvoir bénéficier de cet appui, il suffit de vous rendre sur le site anact.fr/objectifreprise. Il vous faudra ensuite répondre à un questionnaire anonyme. Cette étape servira à faire le bilan de votre situation. Le conseiller pourra alors évaluer votre cas, ce qui lui permettra de vous proposer une solution sur-mesure.

Vous pourrez même demander à ce qu’un expert des conditions de travail vous recontacte. Les accompagnements prévus dans le cadre de ce dispositif incluent un appui flash, individuel ou approfondi.

Par ailleurs, pour obtenir d’autres conseils sur la reprise de votre activité après le confinement, pensez également à faire appel aux services d’un expert-comptable. Ce dernier vous délivrera des conseils personnalisés qui vous permettront de remonter la pente.