Dentiste : Qu’est-ce que le taux URSAFF ?

Dentiste : Qu’est-ce que le taux URSAFF ?

Exercer le métier de dentiste implique plusieurs obligations d’ordre administratif et comptable. Ceux qui exercent en libéral doivent ce qu’est le taux URSSAF. C’est sur ce dernier paramètre que repose le calcul des cotisations maladie. Voici les informations à retenir sur ce sujet.

Indiquer son taux URSAFF pour les dentistes : les documents nécessaires

Devenir dentiste implique la prise en compte de divers éléments. Dans le cadre de cette activité, il est obligatoire de verser des cotisations sociales. En payant ces cotisations et contributions, les personnes exerçant des professions libérales seront protégées de certains risques, comme les dépenses liées aux accidents du travail et maladies professionnelles.

Pour les dentistes libéraux, avant de payer ces charges sociales, il est nécessaire de connaître le taux URSSAF. Ce paramètre sert de base pour le calcul du montant des cotisations en question. Il faut savoir que la case indiquant ce taux de cotisations est déjà remplie si les praticiens sont en activité depuis un certain temps. Pour les dentistes qui viennent tout juste d’exercer en libéral, la case sera vide. Pour connaître le taux de cotisations sociales, il n’est pas nécessaire d’effectuer des calculs compliqués.

Pour le paiement de cotisations sociales susmentionnées, un nouveau dentiste doit se référer à sa déclaration dans l’annexe RIAP, relevé individuel d’activité et de prescriptions, de son relevé SNIR, Système National Inter Régime. Le taux URSSAF se trouve en bas de ce document. Ce dernier permet d’indiquer les consultations de l’année précédente assorties de leurs cotations. Le RIAP, son annexe, sert à préciser des statistiques connexes à l’activité, y compris le taux URSAFF. Après une certaine période d’activité, la case indiquant ce taux de contributions sociales sera remplie d’office.

Base pour déterminer le taux de cotisations maladie du dentiste

Les dentistes sont considérés comme des travailleurs non-salariés et doivent, par conséquent, définir ou estimer leurs frais professionnels et leurs charges obligatoires. Ces informations leur permettront d’évaluer leur bénéfice.

Dans le cadre de son activité, le dentiste doit également payer des charges sociales obligatoires. Autrement dit, il verse une cotisation pour être indemnisé par la sécurité sociale en cas d’accident du travail, de maladie, etc. Les charges URSSAF sont une contribution sociale que les professionnels libéraux, dont les dentistes, sont obligés de payer. Le décompte des cotisations repose sur ce que l’on appelle le taux URSSAF.

Pour calculer le montant des cotisations dues, il faut se référer aux revenus professionnels soumis à l’impôt sur le revenu. À cette base de calcul, à savoir le revenu imposable, on peut retrancher ou ajouter des sommes qui correspondent à des dispositions fiscales ou sociales énumérées de manière limitative.

Les revenus des nouveaux dentistes ne sont pas encore connus. De ce fait, pour calculer les cotisations que ces professionnels doivent payer, il faut s’en tenir à une base forfaitaire durant les deux premières années d’exercice.

Estimer le montant de sa cotisation URSSAF avec l’aide d’un expert-comptable

Calculer les cotisations sociales, dont celles de l’URSSAF, relève des compétences d’un expert-comptable. Pour ne pas faire des erreurs, il est important de faire appel à ce genre de professionnel pour l’estimation du montant des cotisations sociales. Vous pourrez alors vous concentrer sur le cœur de votre activité.

Un expert-comptable est au fait des éléments sur lesquels se baser pour déterminer le montant total des cotisations. Il vous informera sur les démarches à effectuer pour vous acquitter de vos cotisations, mais il peut également intervenir pour que vous puissiez obtenir les indemnités prévues par la sécurité sociale, par exemple, en cas d’invalidité. Ce spécialiste peut aussi prendre en charge la réalisation de votre déclaration de revenus ou vous informer sur l’exonération de cotisations à laquelle vous pouvez prétendre.