Comprendre le prévisionnel comptable en quelques points

Comprendre le prévisionnel comptable en quelques points

Les prévisions financières sont nécessaires pour mener à bien un projet de reprise ou de création d’entreprise. De même, elles s’avèrent indispensables pour un auto-entrepreneur qui souhaite minimiser les risques inhérents au lancement de son activité. Le prévisionnel comptable qui est la partie financière du business plan doit cependant être pris en charge par un professionnel. D’autant plus que l’établissement de ce document n’est pas à la portée de tout le monde.

Qu’est-ce qu’un prévisionnel comptable

Pour assurer la pérennité de votre activité, il est primordial d’utiliser un outil de gestion adapté. Un prévisionnel comptable est notamment indispensable pour une société en phase de lancement et pour une entreprise déjà établie.

Concrètement, on appelle prévisionnel comptable ou bilan prévisionnel l’aspect financier du business plan. Il se présente sous la forme de tableaux financiers et d’indicateurs financiers.

Les tableaux prévisionnels permettent d’avoir un aperçu de la situation financière d’une société dans les années à venir. Il convient de souligner que le bilan prévisionnel vous permet d’entrevoir l’état du patrimoine d’une société à un moment donné, soit à la clôture de l’exercice comptable. Ce qui veut dire qu’il va tenir compte de l’actif (comptes bancaires, stocks, créances clients, immobilisations…) et du passif de la société (dettes fournisseurs, dettes financières, charges prévisionnelles, dont les charges sociales et fiscales, les charges de personnel, etc.).

Les éléments qui composent un prévisionnel comptable

Un porteur de projet de création d’entreprise est tenu de considérer divers paramètres pour mener à bien le lancement de son activité. Il faut notamment déterminer le besoin en fonds de roulement de sa société. Établir un prévisionnel comptable constitue également une nécessité. Cette opération permet d’avoir un aperçu de la situation financière d’une entreprise dans un avenir plus ou moins proche. Le passif de la société, dont les dettes et les charges fixes ainsi que l’actif (créances client, stock, etc.) entre en ligne de compte.

Un prévisionnel comptable est constitué de divers éléments essentiels, dont le budget prévisionnel, le compte de résultat, le budget prévisionnel, le plan de financement, le bilan, les soldes intermédiaires de gestion ainsi que les tableaux de trésorerie.

Pour quelle raison faire un prévisionnel comptable ?

À l’instar d’une étude de marché, un bilan prévisionnel est nécessaire pour un créateur d’entreprise afin de déterminer la faisabilité de son projet. Le rôle du prévisionnel financier est de mettre en avant la situation économique de la société à une date donnée.

Un prévisionnel comptable sert également à rassurer les organismes financeurs, dont les banques. Il facilite, en effet, la recherche de financement. Il s’agit d’un outil efficace pour l’anticipation de l’activité d’une société. Il permet aux dirigeants d’établir un budget prévisionnel.

Mais le rôle d’un bilan prévisionnel n’est pas uniquement de rassurer les banques pour que celles-ci soient disposées à vous accorder un fonds suffisant pour vos besoins de financement. Il vous aide également à éviter les difficultés potentielles et à minimiser les risques.

Confier l’établissement d’un bilan prévisionnel à un expert-comptable

Dans le cadre d’une création ou d’une reprise d’entreprise, un bilan prévisionnel donne au chef d’entreprise la possibilité d’évaluer la viabilité du projet. Il s’agit de réaliser des projections financières permettant d’avoir un aperçu global des ressources financières de la société durant ses premières années d’activité.

L’établissement de ce bilan financier requiert des compétences adaptées. Voilà pourquoi il faut le confier à un expert-comptable. Ce professionnel possède l’expérience et le savoir-faire nécessaire pour estimer le chiffre d’affaires, le seuil de rentabilité et la capacité d’autofinancement de votre société.