afex logo 3

Salaire ou dividende : mieux comprendre et choisir

22/01/2021
Jérôme Benaïnous

En fonction du statut social du dirigeant et du statut fiscal de l'entreprise, l'entrepreneur peut opter pour le versement d'un salaire ou d'un dividende. Nous vous apportons les avantages et inconvénients de chacune de ces options afin de vous aider à faire le juste choix.

Versement d'un salaire ou d'un dividende : tout dépend du statut de l'entreprise

Le salaire est lié à un contrat de travail. Pour en bénéficier un entrepreneur doit exercer son activité sous le statut social de salarié. L'entreprise doit avoir la forme fiscale d'une SA, SAS, SASU ou SARL. Concernant la société à responsabilité limitée, l'associé devra être gérant minoritaire ou égalitaire.

Le dividende impose que l'entrepreneur soit actionnaire, associé ou salarié actionnaire de l'entreprise et que celle-ci dégage des profits. Les formes fiscales les plus représentées sont SA, SAS, SASU, SARL, EURL ou EARL.

L'entreprise individuelle quant à elle n'est pas concernée par ces 2 formes de rémunération. L'entrepreneur cotisant sur le bénéfice réalisé, il est assujetti au versement des cotisations sociales sur celui-ci.

Avantages et inconvénients de la rémunération sous forme de salaire

Bénéficier du statut salarié présente de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients à ne pas négliger.

Les principaux avantages à être salarié :

  • la régularité dans le versement de la rémunération
  • le statut favorable en termes de protection sociale (IJSS, retraite, mutuelle d'entreprise…)
  • la facilité d'emprunter auprès d'une banque pour acquérir une maison, un véhicule
  • l'assimilation à des charges déductibles : ils diminuent le bénéfice donc l'impôts sur les sociétés

Les inconvénients à prendre en compte :

  • les cotisations patronales et salariales assimilées à des charges, qui impactent le bénéfices soumis aux charges
  • la "flat tax" ou prélèvement forfaitaire unique (PFU), impossible pour les dirigeants
  • la réalisation d'une ou plusieurs paies à prendre en considération en termes de coûts et de temps passé

Avantages et inconvénients de la rémunération sous forme d'un dividende

Le versement d'un dividende peut être avantageux tout comme il peut présenter certains inconvénients.

Les avantages du versement de dividendes :

  • l'exonération de cotisations sociales sous certaines conditions
  • l'application du prélèvement forfaitaire unique de 30% sur les revenus du capital aussi appelé "flat tax"
  • la redistribution égale à la détention de part de capital, aux associés et actionnaires

Les inconvénients qu'il est bon de connaître :

  • l'absence de versement si l'entreprise n'a pas dégagé des bénéfices
  • l'absence de cotisations sociales, donc de protection sociale si c'est la seule forme de rémunération de l'entrepreneur (à l'exception des dirigeants de SARL soumis à des cotisations sociales à hauteur de 30 à 40%)
  • la soumission à l'impôt sur les sociétés

Quel est le choix le plus judicieux : se verser un salaire ou se verser un dividende ?

Privilégier le versement d'un salaire ou d'un dividende est fonction de la situation personnelle de chaque entrepreneur. De nombreux paramètres sont à prendre en considération, tel le statut fiscal de l'entreprise, le statut social de l'entrepreneur, le résultat de l'entreprise et la situation personnelle de la personne concernée.

C'est un choix qui nécessite certes une réflexion, mais c'est mieux si elle est accompagnée d'une expertise comptable.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cabinet AFEX
Jérôme Benaïnous
Cabinet AFEX
Jérôme Bénaïnous est expert-comptable et commissaire aux comptes diplômé de Paris Dauphine. Il a reçu le Prix du meilleur mémoire d’Expert-comptable d’Île-de-France. Il a exercé en tant que directeur de mission chez Ernst & Young, un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil, avant de s’installer.
Découvrir