afex logo 3

Le passif du bilan comptable, explication

17/06/2022
Jérôme Benaïnous

Le passif du bilan comptable représente une partie seulement de ce document. Figurant sur le côté droit de ce dernier, il correspond à l’état d’endettement de la société, c’est-à-dire la totalité des dettes de l’entreprise. AFEX vous explique ci-bas le terme du passif du bilan comptable et ce qu’il renferme.

Bilan comptable et passif : définitions

Il faut savoir qu’un bilan comptable se compose de deux principaux éléments que sont l’actif et le passif. Ces paramètres représentent en réalité le patrimoine détenu par une société. Dans le cas de l’actif, il s’agit d’un patrimoine à valeur positive et, à contrario, dans le cas du passif, il correspond à un patrimoine dont la valeur est négative.
Le passif du bilan comptable est composé de plusieurs éléments à savoir :

  • le passif interne, soit les capitaux propres
  • le passif externe, soit les dettes à court et long terme ainsi que les provisions pour risques et charges

Ces paramètres sont en réalité les ressources de la société, c’est-à-dire ce qui sert au financement de l’actif.

Les éléments constituant le passif du bilan comptable

Comme vu précédemment, le passif du bilan comptable peut se décomposer en trois grands paramètres que voici en détail.

Les capitaux propres

Les capitaux propres peuvent se matérialiser sous différentes formes que sont :

  • les apports en capital réalisés par les associés
  • les réserves
  • les primes pouvant être liées au capital
  • le résultat de l’exercice achevé
  • les subventions d’investissement
  • le report à nouveau
  • les provisions réglementées

Tous ces composants forment les ressources stables de la société. De ce fait, il est donc nécessaire qu’ils apparaissent au bilan avant la réalisation de l’affectation du résultat.

Les dettes et charges

Il peut exister différents types de dettes et charges. Parmis elles, il est notamment possible de citer :

  • les dettes fournisseurs
  • les dettes financières
  • les dettes sociales et fiscales
  • toutes les charges à assumer

Montants et échéances de ces divers éléments sont généralement connus au préalable ou, si tel n’est pas le cas, il est possible de les estimer.

Les provisions pour risques et charges

Scindées en deux catégories, les provisions pour risques et charges correspondent donc :

  • aux provisions pour charges comme une restructuration ou encore un renouvellement
  • aux provisions pour risques qui sont liés à la société en question. Il peut alors s’agir de litiges avec un client, un salarié ou encore sur un redressement fiscal par exemple.

Généralement, les échéances et les montants de ces éléments ne sont pas connus en amont. Cela correspond donc à d’éventuelles dettes.

Les différentes parties du passif du bilan comptable

Il faut savoir que le passif du bilan comptable se découpe en deux grandes parties.
Ainsi, il est possible de distinguer :

  • le haut du passif : cette partie regroupe plutôt les éléments disposant de longs cycles, c’est-à-dire de plusieurs exercices. De manière générale, il s’agit plutôt des capitaux propres.
  • le bas du passif : cette zone reprend quant à elle les paramètres avec de courts cycles, c’est-à-dire des cycles de quelques jours, semaines voire quelques mois. Se trouvent ainsi dans le bas du passif, les provisions pour risques et charges mais aussi les dettes contractées par l’entreprise.
Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cabinet AFEX
Jérôme Benaïnous
Cabinet AFEX
Jérôme Bénaïnous est expert-comptable et commissaire aux comptes diplômé de Paris Dauphine. Il a reçu le Prix du meilleur mémoire d’Expert-comptable d’Île-de-France. Il a exercé en tant que directeur de mission chez Ernst & Young, un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil, avant de s’installer.
Découvrir