afex logo 3

Focus sur le compte courant d’associé

20/01/2022
Jérôme Benaïnous

Si vous exercez votre activité sous la forme juridique de société, vous avez la possibilité de mettre en place un compte courant d’associé. Il permet aux associés de prêter de l’argent temporairement à la société, lorsqu’elle a besoin de trésorerie.

Nous vous informons !

Qu’est-ce que le compte courant d’associé ?

On peut définir le compte courant d’associé comme une forme de prêt accordé à l’entreprise par les associés (certaines conditions sont toutefois à respecter). Cette pratique permet alors à un associé d’engager des fonds propres en cas de difficultés financières, passagères de l’entreprise par exemple, sans avoir à modifier le capital social.

Pour bénéficier de ce type de compte, vous devez être associé et détenir au minimum 5 % du capital social de l’entreprise.

Nous attirons votre attention sur le caractère temporaire du « prêt ». Si vous souhaitez investir dans la société sur le long terme, vous devrez passer par une augmentation de son capital social.

Si la société a besoin de fonds, et que l’un des associés n’entre pas dans les critères prévus par la loi, le prêt d'argent est toutefois envisageable. La somme versée devra alors rester bloquée 2 ans au minimum. Contactez-nous si vous êtes dans ce cas de figure, nous vous conseillerons.

Comment fonctionne le compte courant d‘associé ?

Le compte courant d'associé est un compte comptable. Il ne s’agit en aucun cas d’un compte bancaire traditionnel, ouvert au nom d’une personne associée.

Cet apport financier peut donner droit ou non, à une rémunération, par l’octroi d'intérêts.

L’apport complémentaire dans l'entreprise peut être réalisé par un virement bancaire ou par chèque. Mais ce ne sont pas les seules possibilités. L’associé peut renoncer temporairement aux sommes dues par la société et ainsi choisir de ne pas se verser des dividendes ou de rémunération. Il peut également décider de ne pas recevoir le remboursement de ses frais professionnels : les sommes dues sont alors enregistrées dans ce compte.

Le compte doit normalement être créditeur. Mais il peut arriver, dans des cas très particuliers, que ce soit la société qui prête des fonds à l’un de ses actionnaires. Des conditions sont à respecter, contactez-nous.

Comment ouvrir un compte courant d’associé ?

Nous vous recommandons de prévoir dans les statuts de la société la signature d’une convention de compte courant d’associé lors de son ouverture. Il est essentiel d’organiser précisément ces apports pécuniaires, ainsi que les modalités de remboursement. Il est bon de choisir le taux d’intérêt fixe.

Les intérêts versés peuvent être admis dans les charges déductibles lorsque le capital est entièrement libéré. Il faut prendre en compte le taux de déductibilité des intérêts fixé par l’administration (un exercice de 12 mois est requis).

Les mouvements comptables liés à ce type de compte sont particuliers. Votre expert-comptable peut vous renseigner sur le fonctionnement et la mise en place d’un compte courant d’associé, ainsi que sur le taux des intérêts au 31 décembre 2021. Prenons rendez-vous dans le respect des gestes barrières afin d’évoquer ce sujet.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cabinet AFEX
Jérôme Benaïnous
Cabinet AFEX
Jérôme Bénaïnous est expert-comptable et commissaire aux comptes diplômé de Paris Dauphine. Il a reçu le Prix du meilleur mémoire d’Expert-comptable d’Île-de-France. Il a exercé en tant que directeur de mission chez Ernst & Young, un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil, avant de s’installer.
Découvrir