Rouvrir en mode Covid : les principales mesures de sécurité à respecter par les TPE

Rouvrir en mode Covid : les principales mesures de sécurité à respecter par les TPE

Après l’annonce du déconfinement, les entreprises doivent mettre en place des mesures de sécurité pour leurs salariés, mais également pour leurs clients. Concernant les TPE, voici les mesures du ministère du travail.

Déterminer la distanciation physique

Le respect de cette règle imposera un nombre limité de personnes pouvant se trouver dans un même lieu. Le ministère du travail préconise 4 m2 par personne.

Chaque entreprise devra déterminer combien de personnes elle peut accueillir au sein de ses locaux, que ce soient des salariés ou des clients.

Pour calculer le nombre de personnes autorisées dans un même lieu, il suffit de prendre la surface du local (déduction faite des parties occupées) et de la diviser par 4.

En outre, l’accès aux réserves, aux bureaux et aux ateliers devra être restreint, afin de limiter les risques.

Recommandations à prendre vis-à-vis des visiteurs (clients ou autres)

Les établissements recevant du public doivent installer des normes de sécurité pour l’accueil. Il sera important de savoir gérer les périodes d’affluence, mais aussi de les anticiper pour limiter les risques encourus.

Les entreprises doivent instaurer un plan de circulation pour garantir le respect de la distanciation physique minimale. Ces mesures doivent être appliquées aussi bien dans les lieux clos que dans les espaces ouverts.

Sécurité des salariés au travail

Après ce confinement, tout employeur doit revoir l’organisation du travail de ses salariés afin d’en assurer la sécurité.

Toute entreprise qui en a la possibilité devra privilégier le télétravail, pour limiter le nombre de salariés dans l’entreprise. Si tel n’est pas le cas, chaque salarié doit disposer d’un espace d’au moins 4 m2.

Outre le respect des gestes barrières mis en place depuis plusieurs semaines, les salariés devront prendre en compte ces nouvelles conditions de travail dans leur quotidien (décalage des horaires, sens de circulation imposé, accès limité aux distributeurs de boissons, etc.)

Équipements de protection

Afin d’assurer le retour de ses salariés au travail, l’entreprise doit mettre en place des solutions pour réduire les risques. Plusieurs mesures, comme le réaménagement des horaires, des tâches, l’installation de barrières de séparation ou encore le marquage au sol peuvent être mises en place par l’employeur.

Dans les cas où ces conditions ne peuvent être appliquées, l’entreprise doit mettre à disposition des salariés des équipements de protection individuels, tels que des masques, gants, lunettes, surblouses, etc.

Mais dans la plupart des situations, les mesures d’hygiène (lavage des mains, toux et éternuement dans le pli du coude, etc.) sont suffisantes.

L’entretien des locaux et du matériel de travail

Quand les conditions le permettent, les portes des bureaux doivent rester ouvertes durant la présence des salariés, pour éviter le contact des mains avec les surfaces. Les objets, le mobilier, les combinés de téléphone, les appareils de paiement, les comptoirs d’accueil, les équipements de travail collectifs, les rampes d’escalier, les interrupteurs, les boutons d’ascenseur et les sanitaires devront être désinfectés plusieurs fois par jour à l’aide de lingettes.

Il est également recommandé d’aérer les locaux régulièrement (15 minutes trois fois par jour).

Présence d’une personne présentant les symptômes

Toute personne se trouvant en présence d’une personne symptomatique doit mettre en place un protocole. Il faut isoler la personne, lui fournir un masque si nécessaire et lui demander de contacter son médecin en absence de signes de gravité. Après sa prise en charge, vous devez prendre contact avec le service de santé au travail et suivre ses consignes.