Report d’échéance URSSAF jusqu’en septembre pour les non-salariés

Report d’échéance URSSAF jusqu’en septembre pour les non-salariés

La crise du coronavirus a eu d’importantes répercussions économiques pour de nombreuses entreprises. Face à cela, diverses actions ont été entreprises par l’État afin de rétablir la situation, parmi lesquelles des aides et facilités de paiement. Dernièrement, un communiqué annonce également le report d’échéance URSSAF pour les non-salariés.

L’allongement des reports d’échéance jusqu’au mois d’août pour les non-salariés en difficulté

Depuis le début de la crise générée par la covid-19, l’État a décrété un report d’échéance URSSAF pour les non-salariés rencontrant des difficultés financières. Ces derniers ont déjà bénéficié d’un sursis depuis le 5 jusqu’au 20 juillet. Et aucun prélèvement ne sera obligatoire entre le 5 et le 20 août. Les montants à payer seront ensuite lissés sur les futures échéances.

Les non-salariés qui peuvent payer leurs cotisations URSSAF auront deux possibilités : opter pour le versement partiel ou intégral pour leur permettre d’alléger le taux de leurs cotisations à venir. Les concernés pourront effectuer un virement par chèque ou en ligne via le site de l’URSSAF.

Les prélèvements reprendront le mois de septembre

Officiellement, la date de reprise des prélèvements est fixée du 5 au 20 septembre en ce qui concerne les versements mensuels. Les paiements trimestriels devront, quant à eux, reprendre à partir du 5 novembre. Selon la Sécurité sociale des indépendants (SSI), certaines mesures d’accompagnement seront mises à disposition des non-salariés concernés par ces prélèvements.

Si vous avez besoin de plus d’informations sur le sujet, n’hésitez pas à faire appel à un expert-comptable. Ce dernier saura également vous guider sur les aides et dispositifs auxquels vous pourrez prétendre selon la situation de votre entreprise.