Les repas en entreprise adaptés au risque Covid

Les repas en entreprise adaptés au risque Covid

Afin de limiter les risques de contamination, un décret paru dimanche au Journal officiel, assouplit la prise des repas en entreprise.

Les salariés vont en effet être autorisés à manger dans des locaux non habituellement dédiés à la pause déjeuner.

Nous rappelons que cela est interdit par le code du travail en temps normal. En effet, si le salarié est autorisé à prendre son repas sur place, un local aménagé à cet effet doit être mis à sa disposition.

Entreprises concernées

Ce décret concerne les entreprises de plus de 50 salariés

Les entreprises de moins de 50 salariés avaient déjà le droit de permettre à leurs salariés de manger dans des locaux dédiés au travail, en l’absence de restauration collective ou d’espace dédié à la prise de repas en entreprise.

Par contre les salariés ne sont pas automatiquement autorisés à faire leur pause déjeuner sur leur poste de travail, devant leur ordinateur.

L’entreprise dispose d’un local de restauration collective

Si le local est suffisamment grand, l’entreprise applique les nouvelles règles de distanciation physique de 2 m entre chaque personne.

Elles permettent de garantir les règles sanitaires mises en place dans le cadre de l’épidémie Covid-19.

Afin de respecter la jauge d’une personne pour 8 m² des mesures peuvent être prises. En effet la mise en place de plages horaires dédiées aux repas par service ou atelier, permet une rotation des effectifs.

Ainsi moins de salariés sont présents en même temps.

L’entreprise dispose d’un local non-adapté à la prise de repas en période de crise

S’il y a un petit local, il est réagencé de manière à respecter les nouvelles directives.  De nouveaux espaces peuvent être délimités afin de permettre la prise de repas en entreprise.

S’il n’y a pas de local, des espaces sont alors délimités à l’intérieur des locaux normalement affectés au travail.

Le mot d’ordre est la préservation de la santé et de la sécurité des salariés.

Ainsi, il va de soi que le nouveau local ou emplacement dédié à la prise de repas en entreprise ne devra pas se situer dans des locaux stockant des substances dangereuses.

Le nouveau protocole : organisation et fonctionnement des restaurants d’entreprises

L’organisation et le fonctionnement des entreprises face à cette crise s’est en effet durci fin janvier dernier.

Pour rappel, une distance de 2 mètres entre 2 personnes est désormais imposée lorsque le masque ne peut être porté.

Listing des nouvelles mesures à mettre en place ou renforcées :

  • nouvelle évaluation des risques et mise à jour du document unique ;
  • rappel des gestes barrières et des mesures de protection adaptées ;
  • réorganisation du travail des équipes : télétravail, rotation des entrées-sorties des salariés et des livraisons et limitation du nombre de personnes dans un même espace ;
  • réorganisation de l’accueil des convives : plages horaires décalées, agencement des espaces, plateaux repas, aération des espaces clos ;
  • nettoyage des locaux par détergent au minimum une fois par jour.

Une campagne de prévention par voie d’affichage peut aussi être mise en place dans les entreprises, ainsi qu’une information sur l’importance de la vaccination.

Votre expert-comptable vous soutien dans vos démarches. Vous avez une question ? Contactez-le.