Quelles obligations pour votre entreprise au 1er septembre ?

Quelles obligations pour votre entreprise au 1er septembre ?

La crise du Coronavirus a bouleversé l’économie de nombreuses entreprises. Si de nombreux secteurs ont dû fermer leurs portes au public durant le confinement généralisé, l’activité a doucement repris un sens dans le courant de l’été. Néanmoins, tant les médecins que les chefs d’entreprises sont inquiets de la situation sanitaire lors de la rentrée 2020. Afin de prévenir la reprise de la pandémie sans pour autant pénaliser les entreprises avec un nouveau confinement, le Gouvernement a prévu un certain nombre de règles dans le cadre d’un protocole sanitaire applicable aux entreprises.

Outre le respect classique des gestes barrières, de nouvelles obligations concernant les salariés sont applicables à compter du mardi 1er septembre 2020. Voici quelques éléments à connaître dans le cadre de la gestion de votre entreprise qui vous aideront à y voir plus clair.

Le port du masque devient obligatoire en entreprise

Le principe annoncé par le gouvernement depuis plusieurs jours est le port du masque dans les milieux clos et partagés, notamment dans les open-space. Les bureaux individuels ne devraient pas faire l’objet d’une telle obligation relative au port du masque, puisque le risque de circulation du virus y est plus faible.

Dans les locaux partagés, les salariés ne devraient pas toujours subir le port du masque. En fonction de l’indice de circulation du virus dans le département concerné, il sera possible de retirer son masque un certain nombre de minutes par jour. L’objectif est toujours de maintenir l’application du bon sens et des gestes barrières. En la matière, il est de la responsabilité de chacun de ne prendre aucun risque sur son lieu de travail.

Des assouplissements existent pour certaines activités professionnelles, telles que les métiers d’atelier, de garages, du bâtiment et plus généralement, tous les métiers dans lesquels un effort physique est de mise.

Les masques doivent être fournis par l’employeur conformément à l’article L.4122-2 du Code du travail, de sorte que le port du masque en entreprise ne doit entraîner aucune charge financière pour les salariés.

Le maintien du télétravail est toujours recommandé dès que possible

Lorsque les entreprises peuvent se le permettre, le maintien du télétravail est toujours de mise ! En effet, l’isolement des salariés pouvant travailler à distance est bien plus efficace en matière de lutte contre le Covid-19 que le simple port du masque en entreprises. Ainsi, dès lors que la mesure peut être mise en place, l’employeur ne doit pas hésiter : privilégier le télétravail est également un moyen d’assurer la santé de ses salariés, et donc d’assurer la pérennité de son entreprise en cas de reprise de l’épidémie.

Gel hydroalcoolique

Par ailleurs, le respect des gestes barrières tels que la distanciation physique, le lavage régulier des mains au savon ou au gel hydroalcoolique, la désinfection quotidienne des locaux et l’aération dès que possible de l’environnement de travail est également nécessaire pour lutter contre le virus. Il est plus que jamais, dans cette période de rentrée, de la responsabilité des employeurs de s’assurer du respect de ces normes.