Lutter contre les nouvelles formes de délinquance financière

You are currently viewing Lutter contre les nouvelles formes de délinquance financière

Les entrepreneurs peuvent, eux aussi être victime de nouvelles formes de délinquance financière. Les arnaqueurs utilisent le vol de l’identité de l’entreprise avec la fraude à l’extrait Kbis ou le vol d’identifiants et de mots de passe. Nous vous informons.

Les formes de la délinquance financière

Voici les formes les plus courantes de la délinquance financière connues à ce jour :

Hameçonnage ou phishing

Les fraudeurs utilisent la technique du phishing pour récupérer des données personnelles. Pour ce faire, ils procèdent à l’usurpation d’identité d’une personne ou entreprise tierce que vous connaissez.

Vous recevez ensuite un e-mail au nom du tiers connu, dans lequel il vous est demandé de cliquer sur un lien. Grâce à ce simple clic, des données confidentielles sont récupérées par les fraudeurs, dès lors que vous renseignez l’identifiant et le mot de passe du site sur lequel vous pensez vous trouver par exemple.

Que faire si vous constatez un vol d’identifiants de connexion à un site sensible ? Connectez-vous et changez votre mot de passe. Vérifier les dernières opérations réalisées sur le site en question et contactez un conseiller du site, afin de les informer.

Fraude à l’extrait Kbis

La fraude à l’extrait Kbis consiste à déposer sous une fausse identité, des contrefaçons de documents du type faux procès-verbaux d’assemblée générale, faux statuts modifiés, etc. auprès du tribunal de commerce. Cette manœuvre permet la mise en place d’un nouvel associé ou gérant.

L’usurpateur peut alors récupérer un extrait Kbis au nom de l’entreprise (le n° de SIRET reste le bon), avec la mention de la nouvelle identité . Ce dernier peut alors contracter des prêts bancaires par exemple au nom de l’entreprise, que bien sûr, il ne remboursera jamais.

Par contre l’entreprise en sera bien redevable !

Nous vous conseillons donc de vérifier régulièrement vos extraits Kbis !

Que faire si vous êtes victime d’une fraude à l’extrait Kbis ? Vous devez déposer plainte pour faux et usage de faux et demander au tribunal de commerce l’effacement des derniers enregistrements. En cas de refus, il vous faudra prendre un avocat et porter l’affaire devant le juge commis à la surveillance du registre du commerce et des sociétés.

La prévention est une bonne alternative, un nouvel outil peut aider à sécuriser vos informations.

Plateforme MonIdenum

La plateforme MonIdenum est un nouvel outil principalement destiné aux chefs d’entreprise : c’est la clé d’entrée au Tribunal Digital. C’est un service gratuit qui permet de s’authentifier à l’aide d’une identité numérique unique afin d’effectuer les démarches en ligne de manière sécurisée.

Grâce à cette plateforme numérique, vous pouvez d’ores et déjà agir sur les sites des 134 tribunaux de commerce. D’autres partenaires seront prochainement ajoutés.

Pour en profiter, vous devez vous inscrire sur le portail monidenum.fr. Votre identité sera vérifiée à l’aide de votre carte nationale d’identité qui sera à télécharger.

Les bases de données des registres légaux des tribunaux de commerces sont alors interrogées afin de vérifier si l’identité est conforme. Vous pouvez ainsi faire valoir vos droits sur vos sociétés.

Suite à cela, votre identité numérique est active.

Votre expert-comptable peut vous renseigner sur le nouveau service MonIdenum.

N’hésitez pas à le contacter à ce sujet.