afex logo 3

Euros numériques, bitcoins : quelles différences ?

30/07/2021
Jérôme Benaïnous

Nous entendons de plus en plus parler des monnaies virtuelles. La Banque centrale européenne vient de lancer une phase de travaux sur la mise en place d’un euro numérique. Mais savez-vous ce qu’il en est ? Quelles différences entre un euro digitalisé et un cryptoactif ? Nous vous informons.

Qu’est-ce qu’une monnaie virtuelle ?

Les monnaies virtuelles actuellement en circulation sont des valeurs monétaires dématérialisées stockées sur des supports numériques. Elles sont appelées monnaies virtuelles à tort, car une monnaie n’est par définition pas volatile et est garantie par une institution publique. Ce qui n’est pas le cas des crypto-actifs actuellement connus.

Euro numérique

Un projet d’euro numérique est en cours à la Banque centrale européenne (BCE). Sa présidente, Christine Lagarde précise que « le but de nos travaux est de veiller à ce qu’à l’ère numérique, les ménages et les entreprises aient toujours accès à la forme de monnaie la plus sûre : la monnaie de banque centrale. »

Ainsi, un euro numérique serait l’équivalent de l’euro actuel, la seule différence est qu’il ne serait pas palpable comme un billet, il serait dématérialisé. Bien entendu, les deux formes de monnaies coexisteraient. Il serait une solution fiable de paiement supplémentaire dans la zone euro.

Il se voudrait plus sûr que les unités monétaires virtuelles ou cryptomonnaies actuellement connues.

Le projet d’euro numérique a été officiellement lancé en ce mois de juillet 2021 par le conseil des gouverneurs de la Banque centrale européenne.

La phase d’étude portant sur la conception et la distribution devrait durer 24 mois. L’euro numérique doit en effet être totalement sécurisé pour les utilisateurs, mais aussi face aux activités illégales. Il doit également permettre une stabilité financière tout comme la politique monétaire.

Tous les cas d’usage de l’euro numérique devront être étudiés, son utilisation doit être « sans risque, accessible et efficace ». Il doit pouvoir fonctionner avec les solutions de paiement privées.

L’euro numérique devra également s’inscrire dans le respect de la vie privée et dans la légalité. Ce projet abordera ainsi le cadre législatif de cette monnaie virtuelle et de son utilisation.

Ce qui est certain, c’est qu’il sera géré par la Banque centrale européenne.

Bitcoins et stablecoins

Le bitcoin est un cryptoactif échangeable par voie dématérialisée. C’est un « actif spéculatif ».

Il n’est pas émis par une autorité publique centrale. Il n’est pas considéré comme un moyen de paiement en tant que tel. Il est d'ailleurs très peu accepté en tant que mode de paiement. Son utilisation dans ce sens est très coûteuse. Le gros défaut du bitcoin est son manque de stabilité. Sa valeur peut monter et descendre tout aussi rapidement.

Les stablecoins sont plus stables que les bitcoins. Ils sont liés à des actifs comme une entreprise ou à l'or. Mais leur valeur reste liée aux décisions d’une entreprise privée.

Votre expert-comptable, en tant que professionnel du chiffre pourra vous apporter des informations complémentaires au sujet de l’euro numérique ou des cryptoactifs, actuellement sur le marché. Contactez-le.

Partagez !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Cabinet AFEX
Jérôme Benaïnous
Cabinet AFEX
Jérôme Bénaïnous est expert-comptable et commissaire aux comptes diplômé de Paris Dauphine. Il a reçu le Prix du meilleur mémoire d’Expert-comptable d’Île-de-France. Il a exercé en tant que directeur de mission chez Ernst & Young, un des plus importants cabinets d’audit financier et de conseil, avant de s’installer.
Découvrir