Le gel des pensions de retraite pour les salariés du privé pour cette année

Le gel des pensions de retraite pour les salariés du privé pour cette année

Le coronavirus n’est pas uniquement une crise sanitaire. En effet, cette pandémie a eu diverses conséquences économiques. À cause des revers financiers causés par cette pandémie, les pensions de retraite complémentaire du secteur privé ont été gelées. Notez que cette mesure sera effective dès l’année prochaine.

Une mesure déjà prévue par un accord de 2019

Plus qu’une crise sanitaire, le coronavirus engendra des problèmes économiques divers. Les secteurs touchés sont nombreux. Une multitude d’entreprises ont dû fermer leur porte.

Mis à part les sociétés, quelques organismes ont été confrontés à la réalité de cette crise. L’Agirc-Arrco, par exemple, fut contraint de figer les pensions de retraite complémentaire des salariés du secteur privé.

Sachez que cette décision a été prise par les organisations patronales et syndicales qui sont chargées de gérer la caisse de retraite des salariés du secteur privé. Il s’agit d’une mesure qui met en application des dispositions prévues par ces acteurs en 2019.

Cette décision, annoncée par la caisse, concerne à peu près 13 millions de personnes. Le montant de la revalorisation des pensions est évalué en fonction de l’inflation et de la hausse des salaires. Cette année, à cause du coronavirus, les salaires ont fait l’objet d’une baisse. Pour cette raison, les pensions de retraite complémentaire des salariés du privé ont été gelées.

Le gel des revalorisations des pensions de retraite complémentaire pour les salariés du privé : une mesure d’exception

L’annonce a été faite par le régime de retraite Agirc-Arrco et vient confirmer une information relayée par le figaro. Chaque année, environ 13 millions de personnes bénéficient d’une revalorisation de leurs pensions de retraite complémentaire.  Cette année, cette hausse n’aura pas eu lieu.

Il faut savoir que cette revalorisation repose sur quelques facteurs. Le montant des pensions versées dépend de l’inflation et la hausse des salaires. Cette année, les rémunérations ont connu une évolution négative en raison du contexte de crise ainsi que de l’application du chômage partiel, et ce, à grande échelle. Puisque les salaires ne peuvent faire l’objet d’une régression en valeur absolue, le gel des pensions de retraite complémentaire dans le secteur privé a été décidé.

Si vous souhaitez obtenir davantage d’informations au sujet de cette mesure vous pouvez vous rapprocher d’un cabinet d’expertise comptable. Un expert-comptable est à même de vous conseiller sur la portée de cette décision. Ce professionnel pourra également vous conseiller sur les dispositifs d’aide prévus dans le cadre de cette crise sanitaire et économique. Il s’agit des facilités auxquelles vous pouvez prétendre pour redresser la situation financière de votre société.