Déclaration d’impôt sur le revenu : les principales erreurs !

Déclaration d’impôt sur le revenu : les principales erreurs !

Tous les contribuables vont prochainement recevoir leur déclaration de revenu préremplie qui sert de base au calcul de l’impôt sur le revenu. Il faut bien entendu la vérifier attentivement, elle contient les informations transmises par votre ou vos employeurs.

Nous vous donnons quelques conseils afin d’éviter les principales erreurs que l’administration fiscale constate le plus souvent.

L’erreur la plus courante concerne le téléviseur

Par défaut, l’administration fiscale considère qu’un logement est équipé d’un téléviseur.

Si votre résidence principale ou votre résidence secondaire ne l’est pas, il faut penser à cocher la case « contribution à l’audiovisuel public ».

Sans cela vous devrez payer 138 € à ce titre.

Déclaration d’impôt sur le revenu et pension alimentaire

Lorsque vous êtes redevable d’une pension alimentaire, il ne faut pas la déclarer en 6DD « déduction ».

Vous devez la déclarer en tant que charges déductibles, dans l’une des rubrique 6 suivantes :  6GI-6GJ, 6EL-6EM, 6GP ou 6GU.

Lorsque vous (ou un membre de votre foyer fiscal) êtes bénéficiaire d’une pension alimentaire, elle doit être déclarée en rubrique 1 : 1AO, 1BO, 1CO ou 1DO.

Les frais de gardes des jeunes enfants et crédit d’impôt

Vous avez des enfants de moins de 6 ans qui sont à votre charge.

Si vous les faites garder par une assistante maternelle agréée, une garde à domicile, une association, une micro-crèche ou une entreprise habilitée, vous pouvez bénéficier d’un crédit d’impôt égal à 50 % des dépenses engagées.

Il faut toutefois penser à déduire les frais de nourriture ainsi que les éventuelles aides perçues (CAF et employeur).

Déclaration d’impôt sur le revenu et les dons

Les dons réalisés au bénéfice de certaines associations donnent droit à des réductions d’impôt.

Le reçu qui vous a été remis, vous informe en règle générale de la réduction d’impôt qui le concerne.

Vous pouvez déduire :

  • 70 % de votre don, lorsqu’il est destiné à des organismes et associations venant en aide aux personnes en difficultés. La ligne concernée est 7UD.
  • 66 % du montant du don versé à des associations reconnues d’utilité publique. La ligne à compléter est 7UF.

Divorce et enfant(s) à charge, l’erreur à éviter

Le ou les enfants sont à la charge de la personne chez qui ils vivent.

Il convient donc de déclarer en case F ou G, le ou les enfants dont vous avez la charge exclusive.

Le cas de la garde alternée peut être prise en compte de manière égale au niveau du foyer fiscal de référence de chaque parent.

Vous compléterez les cases H ou I, si vous êtes dans ce cas de figure.

Case parent isolé à cocher sur la déclaration de revenu

Si vous êtes déclaré parent isolé (célibataire, divorcé, séparé, etc.), vous bénéficiez d’une majoration de parts de quotient familial.

Pour ce faire, il vous faut penser (chaque année), à cocher la case T « parent isolé ».

D’autres conseils vous sont communiqués par le site des impôts en suivant ce lien.

La déclaration en ligne vous accompagne et dispose d’une aide en ligne afin de vous aider au mieux à remplir correctement votre déclaration de revenu pour le calcul de votre impôt sur le revenu.

Concernant l’impôt sur les sociétés, votre expert-comptable est à vos côtés pour vous conseiller.