Pas éligible au PGE : quelles sont les autres options ?

Pas éligible au PGE : quelles sont les autres options ?

Le coronavirus et surtout les mesures d’urgence qui en découlent pèsent lourd sur les finances de nombreuses entreprises. Les sociétés en difficulté peuvent cependant s’appuyer sur certains dispositifs. Il s’agit, par exemple, de l’aide de 1 500 € pour les petites entreprises qui remplissent certains critères. Le PGE, prêt garanti par l’État, peut également s’inscrire comme une solution salvatrice pour votre société. Si vous n’avez pas droit à ce crédit subventionné, sachez qu’il y a des alternatives qui pourront vous intéresser.

Raisons de souscrire un PGE

Annoncé par le président de la République durant son discours du 16 mars, le dispositif de garantie de l’État qui représente en tout 300 milliards d’euros constitue une solution partielle aux crises résultant de la pandémie covid-19. C’est une garantie destinée aux établissements bancaires pour qu’ils puissent accorder des prêts aux entreprises confrontées à une difficulté d’ordre financier à cause de cette pandémie.

Le PGE tient son origine de cette subvention. Pour les sociétés qui en bénéficient, il s’inscrit comme une planche de salut permettant de redresser leur situation. Concrètement, grâce à ce prêt, ces entreprises disposeront d’une réserve de trésorerie qui servira à garantir le fonctionnement de votre société.

Avec cette formule, on peut obtenir un fonds correspondant à 3 mois de chiffre d’affaires de 2019 ou encore à 2 ans de masse salariale pour une société innovante ou en activité depuis le début de l’année 2019.

Miser sur le prêt Rebond full digital de Bpifrance

Pour trouver un fonds qui servira à garantir le fonctionnement de votre entreprise dans ce contexte de crise, vous pourrez demander un PGE. Cependant, si ce crédit subventionné n’est pas à votre portée, vous pourrez encore recourir à certaines formules présentant un fonctionnement et des conditions similaires.

La banque Bpifrance met notamment à disposition de ses clients le « prêt Rebond full digital ». Ce dernier vous donne la possibilité d’obtenir entre 10 000 et 50 000 €. Il s’adresse surtout aux entreprises ayant des problèmes conjoncturels ou qui font face à des soucis financiers à cause de la crise du coronavirus.

Voici quelques informations qui vous aideront à mieux connaître et mieux comprendre cette offre de Bpifrance :

  • Ce prêt ne présente pas de taux d’intérêt et est exempté de frais.
  • La durée de remboursement de ce prêt est de 7 ans, et ce, après 2 années de différé.
  • Vous n’aurez pas besoin de souscrire une assurance pour débloquer ce financement

Vous pouvez souscrire au prêt Rebond full digital en ligne sur le site Bpifrance de votre Région, en mentionnant directement le nom de votre expert-comptable. La banque de financement se charge alors de le contacter, pour qu’il puisse déposer les pièces nécessaires à l’octroi du prêt. Ce process permet un déblocage des fonds très rapide, sous 2 à 3 jours.

Votre cabinet AFEX reste donc à votre disposition pour vous accompagner en ce sens.

Opter pour le fonds résilience en Pays de la Loire

Le gouvernement a créé une subvention de 1 500 € pour les petites entreprises dont l’activité fait l’objet d’une nette dévaluation depuis le début de la crise du coronavirus. Toutefois, cette forme d’aide est uniquement accordée aux TPE qui ne peuvent pas prétendre au Fonds de solidarité. Le fonds résilience en Pays de la Loire permet, par exemple, de financer le redressement de votre société.

Pour débloquer le fonds résilience, vous devrez être conforme à certains critères. Votre TPE doit avoir été immatriculée avant le 1er janvier 2020 et son chiffre d’affaires doit être inférieur à 1 million d’euros HT. La demande d’aide peut alors s’effectuer jusqu’au 1er juillet 2020, directement sur le site dédié de la Région Pays de la Loire.

Le montant de ce prêt, d’une durée de 3 ans, peut aller de 3 500 à 10 000 €, en fonction de votre CA.

Pour davantage de renseignements au sujet de ces dispositifs, pensez à demander des conseils auprès de votre expert-comptable. Ce professionnel vous informera de tous les détails à connaître sur ces formules, mais également des nouvelles aides créées à l’échelle régionale pour soutenir les entreprises.