AFEX : votre expert-comptable à Palaiseau

Le cabinet d’expert comptable AFEX est à votre service pour toutes les prestations de comptabilité dont vous avez besoin. Nous sommes à votre écoute, et mettons nos compétences à votre service. Que vous ayez besoin de conseil juridique ou relatif à l’imposition, un expert comptable AFEX est là pour vous épauler en toutes circonstances. Nous intervenons dans les secteurs relatifs aux TPE et PME, mais également auprès des particuliers. Un expert comptable compétent vous prodigue ainsi de précieux conseils, afin de vous aider dans votre gestion personnelle ou professionnelle.
Contactez nos experts comptables à Palaiseau 91477
Demandez votre devis

Votre commissaire aux comptes à Palaiseau

Laissez vos comptes entre les mains de professionnels compétents à Palaiseau ! Un expert comptable d’AFEX, dans l’Essonne, vous aide à tenir, contrôler, surveiller, et redresser la comptabilité de votre entreprise comme de votre foyer. Grâce à nos prestations d’établissement de bilans et de comptes de résultats, vous pourrez, avec l’aide de l’expert comptable, prendre les meilleures décisions en ce qui concerne la comptabilité et la fiscalité. Les services du commissariat aux comptes vérifient la régularité des comptes annuels de votre établissement, et vous donne les outils pour procéder à un audit comptable.

Votre cabinet d’expert comptable est également présent à :

Un comptable à Palaiseau à l’écoute de vos besoins

Avec plus de 13 000 actifs, salariés ou indépendants, représentant un taux d’activité de 74 % de sa population, Palaiseau compte 1901 sociétés, selon les derniers chiffres en date. Leur répartition est la suivante : 4,7 % dans l’industrie, 10,9 % dans la construction, 27,1 % dans le commerce, l’hébergement, le transport et la restauration, 35,9 % dans le service à l’entreprise, et 21,4 % dans le service aux personnes. La création d’entreprises est en hausse, avec 264 établissements crées en 2014, et 279 en 2015.

Contactez nos experts comptables en Essonnes
Demandez votre devis

7 choses à savoir sur Palaiseau

  • La ville de Palaiseau s’est vue nommée auparavant « Palaciola », « Palleisel » en 1205 ou encore « Palesel » au XIIIe siècle. Son nom actuel serait issu du mot latin « Palatiolum » signifiant « petit palais » en référence à la petite propriété royale possédée par Childebert 1e. « Palaizeau » était aussi une autre orthographe habituelle du territoire.
  • Le site de Palaiseau a été reconnu pour la première fois en 754 par le biais du don des terres de la commune par Pépin le Bref, Roi des Francs à l’abbaye de Saint-Germain-des-Prés lors de l’exhumation des restes de Saint Germain, cérémonie où était présent le pape. Deux familles restèrent un long moment sur le territoire de Palaiseau : Les Le Brun (XIIe au XVe siècle) et de Harville (XVe au XVIIIe siècle).
  • Le domaine de Palaiseau fut transformé en marquisat au XIIe siècle sous l’ordre du Roi de France, Louis XIII. Cette décision fut prise pour récompenser Anne-Antoine de Harville, gouverneur de Calais au XVe siècle. En 1714, la première institution d’instruction gratuite destinée aux garçons fut ouverte par le prêtre Joseph Lambert. Le territoire de Palaiseau fut vendu au Roi Louis XV en 1758, deux années plus tard Mademoiselle de Sens échangea cette seigneurie avec le roi contre le domaine du Charollais. Cependant, après son décès les terres revinrent au demi-frère de Mademoiselle de Sens, le prince Louis-Joseph de Condé.
  • Ce dernier posséda la seigneurie ainsi que le château jusqu’à la Révolution Française. A la suite de la Révolution Française, une assemblée locale fut élue et le prince Louis-Joseph de Condé devînt le dernier seigneur présent à Palaiseau.
  • Grâce à la construction de ses trois gares, Palaiseau vu arriver de nombreuses personnalités et intellectuels français. Le domaine devint rapidement un lieu de villégiature pour l’aristocratie et la bourgeoisie parisienne. La ville accueillit les écrivains George Sand, Charles Péguy ou encore Alexandre Dumas Fils. De nouvelles demeures bourgeoises furent construites comme le château d’Ardenay ou le château de la Saussaye par exemple.
  • En 1870, durant la guerre avec la Prusse, la ville fut occupée par près de 35 000 ennemis qui ne la quittèrent qu’une année après. Afin de protéger davantage la capitale située à proximité, l’Etat-major décida de faire construire au sein de Palaiseau un fort ainsi que deux batteries en 1879.
  • Durant la Seconde Guerre Mondiale, Palaiseau fut une nouvelle fois occupée par les ennemis allemands. La ville fut libérée en même temps que les communes voisines par la division du Général Leclerc. Aussi, ce fut à Palaiseau que le Comité militaire national du mouvement de résistance des Francs-tireurs et partisans établirent leurs réunions.