AFEX : votre expert comptable à Etampes

AFEX vous propose ses services comptables à Etampes, dans l’Essonne, afin de répondre en tout point à vos attentes. Si vous recherchez un expert comptable pour votre entreprise, le cabinet comptable AFEX met à votre disposition une équipe de professionnels pour assurer la tenue de vos comptes, l’établissement de situations périodiques, de comptes annuels ou de comptes consolidés. AFEX réalise également pour vous l’audit comptable et vous accompagne au quotidien en matière de conseil juridique et fiscal. L’agence AFEX d’Etampes 91150 peut intervenir aussi bien auprès des grands groupes que des jeunes sociétés et ce qu’il s’agisse de missions comptables courantes ou de gestion d’entreprise.
Contactez nos experts comptables à Etampes 91150
Demandez votre devis

Votre commissaire aux comptes à Etampes

Bénéficiez des services d’un expert comptable d’expérience à Etampes pour effectuer votre comptabilité. AFEX vous propose son expertise dans le domaine et met à votre disposition un professionnel pour effectuer la tenue de vos comptes analytiques. AFEX intervient dans tous les secteurs d’activité et peut venir en aide aux entrepreneurs comme aux particuliers. Vous souhaitez profiter des services de commissariat aux comptes que nous proposons ? N’hésitez pas à faire appel au cabinet AFEX.

Votre cabinet d’expert comptable est également présent à :

Un comptable à Etampes à l’écoute de vos besoins

AFEX a décidé d’installer son agence d’experts comptable à proximité d’Etampes 91150 pour profiter de son taux d’activité et de son dynamisme. La ville accueille en effet 1260 entreprises et 9 592 salariés actifs. Être expert comptable à Etampes c’est donc pouvoir apporter son savoir-faire à de nombreux clients potentiels dans le domaine de l’industrie (5,3% des entreprises), de la construction (13,2%), du commerce (32,1%), du service à l’entreprise (23,7%) et du service aux particuliers (25,7%).

Contactez nos experts comptables à Etampes 91150
Demandez votre devis

7 choses à savoir sur Etampes

  • Étampes portait autrefois les noms de « Stampae » en 1194, « Estampes » en 1370 avant de porter son nom actuel décidé par le Duc d’Orléans au XIVe siècle. Au VIIe siècle, le nom de la commune est présent sur des pièces mérovingiennes. Ce nom serait probablement issu de l’invasion de la Gaule romane au IIIe siècle, les machines servant à presser les grains étaient très présentes dans la régio et se disaient « stampa » en latin.
  • De nombreux vestiges ont pu attester de la présence humaine datant de l’époque gallo-romaine et carolingienne. Les restes d’une villa rustica et d’un cimetière de taille importante ainsi que des vestiges de l’ancien Hôtel-Dieu ont été retrouvés.
  • De nombreuses personnalités de la noblesse et de la royauté passèrent quelques séjours à Étampes. Parmi eux, le Roi des Francs Philippe 1e, le demi-frère Philippe IV Le Bel, Roi de France ou encore le neveu de Charles IV lui-aussi Roi de France. La ville d’Étampes fut qualifiée de « une des meilleures cités du royaume après Orléans et Paris » par le Roi de France Philippe Auguste. La commune d’Étampes, fut le lieu où les Louis VII le Jeune acheva les préparatifs de la deuxième croisade. Sur les terres de la ville la commanderie d’Étampes de l’ordre du Temple s’installa.
  • Le domaine d’Étampes fut offert à de nombreuses favorites des Rois de France : François 1e donna les terres à Anne de Pusseleu et devint la duchesse d’Étampes en 1536. Durant le règne d’Henri II, ce dernier attribua ce titre Diane de Poitiers, sa favorite et devenue duchesse du territoire. Plus tard, Henri IV offrit le territoire d’Étampes à sa propre favorite, Gabrielle d’Estrées.
  • L’illustre père du romantisme, Victor Hugo écrivait dans une lettre adressée à sa fille en 1834 : « Étampes, c’est une grosse tour entrevue à droite dans le crépuscule au-dessus des toits d’une longue rue ».
  • Au XXe siècle, la commune représentait un terrain privilégié de l’aviation française. De nombreux aviateurs vinrent s’entraîner au sein de la ville : Louis Blériot en 1909 qui traversa la Manche, Jules Védrines en 1916 qui essaya le triplan Astoux. Diverses écoles spécialisées dan sl’aviation ouvrirent leurs portes dans la commune et aux alentours, on peut citer les écoles ouvertes par Blériot, Farman ou l’école rachetée par Armand Deperdussin. Ce pôle d’aviation devînt l’un des plus importants de France avant la Première Guerre Mondiale. C’est sur la base aérienne située à Étampes que la Patrouille de France fut créée mais également c’est dans ce même lieu que les premiers drones durent testés en 1923.
  • Étampes portait autrefois les noms de « Stampae » en 1194, « Estampes » en 1370 avant de porter son nom actuel décidé par le Duc d’Orléans au XIVe siècle. Au VIIe siècle, le nom de la commune est présent sur des pièces mérovingiennes. Ce nom serait probablement issu de l’invasion de la Gaule romane au IIIe siècle, les machines servant à presser les grains étaient très présentes dans la régio et se disaient « stampa » en latin.
  • De nombreux vestiges ont pu attester de la présence humaine datant de l’époque gallo-romaine et carolingienne. Les restes d’une villa rustica et d’un cimetière de taille importante ainsi que des vestiges de l’ancien Hôtel-Dieu ont été retrouvés.
  • De nombreuses personnalités de la noblesse et de la royauté passèrent quelques séjours à Étampes. Parmi eux, le Roi des Francs Philippe 1e, le demi-frère Philippe IV Le Bel, Roi de France ou encore le neveu de Charles IV lui-aussi Roi de France. La ville d’Étampes fut qualifiée de « une des meilleures cités du royaume après Orléans et Paris » par le Roi de France Philippe Auguste. La commune d’Étampes, fut le lieu où les Louis VII le Jeune acheva les préparatifs de la deuxième croisade. Sur les terres de la ville la commanderie d’Étampes de l’ordre du Temple s’installa.
  • La ville d’Étampes a reçu la Croix de guerre 1939-1945, elle se trouve également sur la célèbre Voie de la Liberté. La commune a été qualifiée de première ville touristique du département de l’Essonne.