AFEX : votre expert-comptable à Athis Mons

AFEX, Expert Comptable professionnel propose ses services dans votre commune d’Athis Mons, l’agence effectue toutes les opérations en comptabilité pour vous alléger, que ce soit pour les entreprises ou pour les particuliers. Effectuer des comptes multi devises ou comptes consolidés, établir des situations périodiques, réalisation de bilan hebdomadaire, mensuel ou annuel, toutes ces opérations seront effectuées par une équipe de comptable professionnels que vous aurez à votre disposition dans le 91200. AFEX est le premier partenaire des TPE et des PME en matière de comptabilité, c’est un cabinet qui a toujours privilégié une relation de proximité avec ses clients pour en faire de partenaires.
Contactez nos experts comptables à Athis Mons 91200
Demandez votre devis

Votre commissaire aux comptes à Athis Mons

Athis Mons dispose maintenant d’un bureau d’Expert comptable qui pourra vous assister dans la réalisation d’un audit comptable. Pour une entreprise, petite ou grande, les comptes se doivent toujours d’être exacts, c’est pour assurer cela qu’AFEX assiste votre societé avec un service de commissariat aux comptes dans votre ville d’Athis Mons. Vos comptes seront vérifiés par un Expert comptable professionnel dans le 91200. AFEX propose également son aide pour la prise de décision non seulement avec les prévisions comptables, mais aussi avec son service de conseil juridique et fiscal. Vous serez guidé par un Expert comptable et ses conseils avisés dans toutes les démarches de votre nouveau projet.

Votre cabinet d’expert comptable est également présent à :

Un comptable à Athis Mons à l’écoute de vos besoins

AFEX s’installe en tant qu’Expert comptable dans la petite commune d’Athis Mons pour venir en aide aux 963 entreprises qui y opèrent, entreprise qui sont d’ailleurs subdivisées dans différents secteurs d’activités à savoir : l’agriculture qui constitue 0.2 %, l’industrie 4.1 %, la construction 3.6 %, le commerce 14.5 %, les services aux entreprise 10.8 % et les services pour particuliers 8.4 %. Avec leurs 15 543 employés, ces entreprise nécessitent l’assistance d’un expert comptable pour gérer leurs comptes et pour établir des bilans qui pourront aider à la prise de décision ainsi que pour faire des prévisions. AFEX se place en tant qu’Expert comptable au service de toutes ces societés ainsi que pour les autres sociétés opérant dans toute l’Essonne.

Contactez nos experts comptables en Essonnes
Demandez votre devis

7 choses à savoir sur Athis-Mons

  • La commune portait autrefois les noms d’«Athiae » en 1280, d’« Athysium », d’« Atis » au XIIIe siècle puis d’« Athis-sur-Orge ». Le nom actuel de la ville vient de la fusion de deux communes voisines : Athis-sur-Orge et Mons-sur-Orge datant de 1817. Ce terme serait issu du mot gaulois « attegia » signifiant « cabane ou hutte » ainsi que du terme « mons » désignant « colline ou mont ». Le « s » a donc remplacé le « t », alors orthographe de l’ancien français.
  • Des traces d’une vie humaine ont pu être décelées grâce à des fouilles archéologiques sur le territoire d’Athis-Mons. Des objets tels que des pierres taillées ou encore des pointes de javelot attestent d’une activité pendant la période néolithique. Un sarcophage datant de l’époque mérovingienne fut également découvert lors de fouilles archéologiques. La commune d’Athis-Mons fut pour la première fois mentionnée au IXe siècle au moment des invasions perpétrées par les vikings, à ce moment-là la ville était appelée « Athegiam ». Mais c’est au Xe siècle, qu’Hugues Capet confirme par un acte de donation à l’abbaye Saint-Magloire, le nom de « Mons ».
  • Athis-Mons a vu l’édification du prieuré de Saint-Victor ainsi que d’une église de Saint-Denis en 1140. De cette église, il en reste actuellement le clocher roman issu du XIIe siècle. En 1305, c’est au sein de cette même commune que la Guerre de Cents Ans est déclarée terminée, en reconnaissant l’indépendance du territoire flamand. La Flandre perd alors, après ce traité, les villes de Lille, Douai et Orchies.
  • La commune portait autrefois les noms d’«Athiae » en 1280, d’« Athysium », d’« Atis » au XIIIe siècle puis d’« Athis-sur-Orge ». Le nom actuel de la ville vient de la fusion de deux communes voisines : Athis-sur-Orge et Mons-sur-Orge datant de 1817. Ce terme serait issu du mot gaulois « attegia » signifiant « cabane ou hutte » ainsi que du terme « mons » désignant « colline ou mont ». Le « s » a donc remplacé le « t », alors orthographe de l’ancien français.
  • Des traces d’une vie humaine ont pu être décelées grâce à des fouilles archéologiques sur le territoire d’Athis-Mons. Des objets tels que des pierres taillées ou encore des pointes de javelot attestent d’une activité pendant la période néolithique. Un sarcophage datant de l’époque mérovingienne fut également découvert lors de fouilles archéologiques. La commune d’Athis-Mons fut pour la première fois mentionnée au IXe siècle au moment des invasions perpétrées par les vikings, à ce moment-là la ville était appelée « Athegiam ». Mais c’est au Xe siècle, qu’Hugues Capet confirme par un acte de donation à l’abbaye Saint-Magloire, le nom de « Mons ».
  • Athis-Mons a vu l’édification du prieuré de Saint-Victor ainsi que d’une église de Saint-Denis en 1140. De cette église, il en reste actuellement le clocher roman issu du XIIe siècle. En 1305, c’est au sein de cette même commune que la Guerre de Cents Ans est déclarée terminée, en reconnaissant l’indépendance du territoire flamand. La Flandre perd alors, après ce traité, les villes de Lille, Douai et Orchies.
  • Les terres d’Athis-Mons deviennent peu à peu des lieux de villégiature pour les intellectuels, militaires ou artistes français résidant dans la capitale française toute proche de la commune. De nouvelles résidences luxueuses sont construites, parmi elles le château d’Oysonville résidence de Valentin Conrat (« père » de l’Académie Française), le château d’Athis appartenant à la princesse Mademoiselle de Charolais (petite fille du Grand Condé et de Louis XIV), le château d’Avaucourt, proprité du baron de Courcel (ambassadeur à Berlin). Le baron Corvisart alors médecin personnel de l’Empereur vécut également à Athis-Mons.
  • Le territoire d’Athis-Mons fut également la propriété de Guillaume de Felletemps qui lui fut donné par le Roi d’Angleterre en 1423. Cependant, de Felletemps trahit son Roi et fit venir le Duc de Bourgogne qui occupa Paris et ses alentours. Un château seigneurial fut construit puis détruit.
  • A partir du XXe siècle, des hangars à dirigeables furent construits sur le terrain où se trouve l’aéroport actuel. Les communes alentours furent également réputées pour leur base aérienne.
  • Durant la Seconde Guerre Mondiale, la commune d’Athis-Mons fut vivement bombardée le 18 avril 1944. De nombreuses victimes et d’importants dégâts furent signalés. Le couple André et Renée Charpentier, habitants d’Athis-Mons, furent récompensés du titre de « Juste parmi les nations » en 2010 du fait de leurs actions résistantes en faveur du sauvetage des juifs dans cette région.